Canon confirme le développement de lEOS R5, un hybride plein format stabilisé avec de la vidéo 8K – Les Numériques

Malheureusement, pour prendre connaissance en détail de la fiche technique de l’EOS R5, il faudra encore patienter. Pour autant, Canon donne quelques détails sur les fonctionnalités après avoir révélé le développement de son futur hybride à capteur 24×36.

Une référence aux reflex EOS 5D

Les informations sont peu nombreuses et finalement elles laissent peu de place à une analyse approfondie tant elles sont parcellaires. Pour Canon, l’utilisation du chiffre 5 est symbolique et fait écho à la lignée de reflex débuté avec l’EOS 5D. À l’époque, ce dernier proposait des performances de premier plan tout en conservant un tarif abordable.

L’arrivée de l’EOS 5D Mark II et le développement de l’enregistrement vidéo — notamment grâce aux firmwares alternatif comme ceux de Magic Lantern — finissent de construire la légende. Si Canon souhaite sans nul doute renouveler la success-story, espérons que le tarif de l’EOS R5 ne suive pas la tendance actuelle des tarifs.

Peu de détails et beaucoup d’interrogations

Alors finalement, que dit concrètement Canon à propos de l’hybride EOS R5 :

  • un enregistrement video 8K sera disponible,
  • une stabilisation inédite sera intégrée à l’appareil,
  • la rafale atteindra 12 i/s en obturation mécanique et pourra monter jusqu’à 20 i/s en électronique,
  • Cette cadence disponible associée à une définition encore inconnue va positionner l’EOS R5 comme une nouvelle référence.

Beaucoup de questions restent évidemment en suspens, mais le constructeur affirme avec aplomb que l’EOS R5 sera un choix pertinent pour tous les photographes. Qu’ils soient portraitistes, adeptes de la photographie animalière ou sportive ou encore spécialisée dans les mariages. En complément, la vidéo 8K est annoncée au niveau de qualité d’une production cinéma.

Attention à l’excès de confiance

L’idée de Canon est simple à travers l’EOS R5. Le choix d’un hybride doit devenir une évidence pour tous les photographes ou vidéastes. Cette confiance affichée par Canon associée avec un début de fiche technique prometteur, nous rendent impatients à l’idée de découvrir en détail l’EOS R5 et de prendre en main le nouvel hybride. En revanche, il faut prendre garde au discours marketing bien rodé, les prophéties autoréalisatrices aboutissant souvent à une belle déception.

Sans plus d’information, Canon souhaite pouvoir présenter l’hybride plein format EOS R5 pour les Jeux olympiques de Tokyo qui se dérouleront pendant l’été 2020.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *