La FSF envoie à Microsoft un disque dur pour libérer Windows 7 – Génération NT

La Free Software Foundation (FSF) a de la suite dans les idées. Un certain sens de l’humour, diront certains. La FSF a adressé aux bureaux de la firme de Redmond un disque dur à l’étiquetage singulier pour accueillir une copie du code source du système d’exploitation Windows 7.

Cet envoi fait suite à l’initiative de l’association de promotion du logiciel libre autour d’une pétition en soutien à une publication de Windows 7 en tant que… logiciel libre. Un système d’exploitation dont le support par Microsoft a pris fin le 14 janvier 2020.

fsf-windows-7-disque-dur

La pétition en question n’a pas eu de mal à atteindre son objectif symbolique de réunir 7 777 signataires. Le nombre de signataires est presque deux fois supérieur.

Le souhait de la FSF est de permettre à la communauté d’étudier, modifier et partager le code source de Windows 7 et de pouvoir ainsi en assurer la maintenance. Néanmoins, elle reconnaît bien volontiers être d’un  » optimisme spectaculaire. « 

Si Microsoft a déjà œuvré pour l’open source et n’est plus dans la confrontation de désormais lointaines années, difficile d’imaginer que la demande de la FSF trouve une oreille attentive. Rappelons par ailleurs que si le support de Windows 7 a pris fin, il se monnaye auprès des entreprises du support étendu pour des mises à jour de sécurité.

À titre indicatif, le code source de Windows 10 avoisine 0,5 To.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *