Test Samsung T7 Touch : un « doigt » de sécurité pour un SSD externe au top – Clubic

Successeur annoncé du Samsung T5, le nouveau SSD portable du constructeur sud-coréen se décline en plusieurs versions selon la capacité et le coloris souhaités. Des déclinaisons qui ne changent toutefois rien au concept de SSD performant et compact… doté d’une petite surprise prenant la forme d’un lecteur d’empreintes digitales.

Voilà bientôt trois ans que Samsung a lancé sur le marché un SSD portable qui a fait trembler la plupart de ses concurrents. Au cours de ces trois dernières années, le T5 a effectivement régné en maître sur le monde des disques externes affichant des performances affolantes par rapport aux HDD classiques, mais aussi aux SSD de la concurrence… le tout sans négliger l’aspect compact et le confort d’utilisation. Un modèle d’exception qui a toutefois vu de sérieux prétendants lui ravir le titre de disque le plus performant. Il devrait donc être progressivement remplacé par son grand frère, le T7 Touch, afin de revenir dans la course. Leader sur le marché des mémoires, Samsung ne pouvait pas rester sans réagir.

Samsung T7 Touch

Sobriété d’une coque toute de noir vêtue © Nerces pour Clubic

Fiche technique du Samsung T7 Touch

Notre fiche technique du T7 Touch permet de faire un peu le point et de constater qu’une fois encore, c’est un modèle très compact qui sort des usines du sud-coréen. Un modèle que l’on retrouve en deux coloris, mais dont la robe ne dépend cette fois plus de la capacité embarquée comme c’était le cas avec le T5. Ici, argent ou noir sont disponibles pour n’importe laquelle des capacités, depuis le modèle 500 Go jusqu’à la version 2 To. Notez que contrairement à certains concurrents, Samsung se limite effectivement à cette capacité.

Le Samsung T7 Touch, c’est :

  • Capacité : 500 Go, 1 To ou 2 To
  • Interface : USB 3.2 Gen 2
  • Câble : 1x USB-C vers USB-C, 1x USB-C vers USB-A
  • Encryptage : AES 256-bit matériel
  • Dimensions : 85 x 57 x 8 mm
  • Poids : 58 grammes
  • Coloris : argent, noir
  • Garantie : 3 ans
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à partir de 159,99 €
  • Nous le verrons au moment des tests de débit, mais il est important de souligner que le T7 Touch est à la norme USB 3.2 Gen 2. Il conviendra donc de posséder des appareils compatibles pour tirer toute la quintessence du SSD, même si le disque est, bien sûr,
    backward compatible, autrement dit, il fonctionne sur des générations USB précédentes. Notez que Samsung n’est pas avare et livre deux câbles avec son produit : le premier de type USB-C vers USB-C et un second pour relier à des connecteurs USB plus anciens, USB-A.

    Samsung T7 Touch

    Portrait de famille : à gauche, le T5 et à droite, le T7 Touch © Nerces pour Clubic

    Compact et élégant

    Des sportifs diraient qu’on ne change pas une équipe qui gagne et Samsung a repris le design de son T5 pour imaginer le grand frère. Le SSD repose donc dans une coque en aluminium avec des bords arrondis. Aucune arête n’est saillante pour éviter tout risque de coupure et l’ensemble est parfaitement fermé. Tellement bien d’ailleurs que nous n’avons pas été en mesure de l’ouvrir pour voir comment avait travaillé Samsung. Tant pis. Soulignons tout de même que le T7 Touch est un peu plus lourd que son aïeul : 58 grammes contre 51 grammes, quelques poussières qui ne font pas grande différence dans la poche de la veste !

    Samsung T7 Touch

    Le T7 Touch est un peu plus long… © Nerces pour Clubic

    De la même manière, le T7 Touch est aussi un peu plus grand que le T5. Si la largeur est identique (57 millimètres), on notera un centimètre de plus dans le sens de la longueur (85 mm conte 74 mm). Puisqu’il intègre un lecteur d’empreintes digitales, ça n’a rien de surprenant. Plus étonnant en revanche, le progrès réalisé côté épaisseur puisque le T7 Touch mesure 8 mm quand le T5 en faisait 10,5 mm. Rien de monstrueux, mais le nouveau SSD se glissera encore plus aisément dans une poche étroite. Tant mieux. Pour le reste, c’est pour ainsi dire un produit identique avec la même prise USB-C sur l’arrière. Notons une différence du côté de la LED de mise sous tension / activité : elle prend maintenant la place d’un élégant liseré autour du lecteur d’empreintes digitales, mais nous aurons l’occasion d’y revenir.

    Samsung T7 Touch

    … mais aussi sensiblement moins épais que le T5 © Nerces pour Clubic

    Samsung continue à proposer une garantie de 3 ans pour ses SSD externes, gage de qualité, et d’indiquer qu’ils sont résistants aux chutes jusqu’à 2 mètres. Notons toutefois à ce sujet que le constructeur ne communique aucune certification que ce soit de protection contre les poussières, les liquides ou les chocs. Le constructeur précise d’ailleurs que les tests de résistance aux chutes ont été réalisés en « 
    environnement contrôlé ». Si la coque en aluminium doit effectivement pouvoir encaisser quelques chocs, soyez malgré tout prudents. Enfin, terminons par un petit regret puisque Samsung n’a toujours pas imaginé de système pour intégrer le câble qu’il faut emmener avec soi.

    Samsung T7 Touch

    Deux câbles accompagnent le T7 Touch afin de le brancher en USB-C ou USB-A © Nerces pour Clubic

    Très haut niveau de performances

    Nous l’attendions au tournant côté performances et le Samsung T7 Touch ne nous a pas déçu. Il fallait pour le Sud-Coréen revenir dans la course alors que des Crucial ou des Sandisk flirtaient joyeusement avec le gigaoctet par seconde aussi bien en lecteur qu’en écriture. Pour revenir dans la course, Samsung a, semble-t-il intégré une solution SSD NVMe sans toutefois que nous puissions en avoir le cœur net, comme nous l’avons dit, impossible d’ouvrir la coque du T7 Touch.

    CrystalDiskMark Samsung T7 Touch - exFAT

    Performances mesurées par CrystalDiskMark

    Test d'écriture - Samsung T7 Touch - exFAT

    Performances mesurées en écriture de gros fichiers sous Windows 10

    Samsung promet des débits équivalents à ce que propose Crucial sur son X8 avec 1,05 Go/s en lecture contre 1 Go/s en écriture. Nos tests de performance débutent avec CrystalDiskMark, mais ils ne permettent pas de retrouver exactement ces débits flatteurs. En lecture, le compte est bon comme vous pouvez le voir sur notre capture. En revanche, en écriture, on est un peu en-dessous… comme c’est également le cas sur le Crucial. Mais alors que le X8 parvient à se maintenir autour des 950 Mo/s, le T7 Touch faiblit encore un peu plus à environ 835 Mo/s. Rien de dramatique, mais un léger avantage pour le Crucial. Léger avantage que l’on retrouve avec la copie directe de fichiers sous Windows 10. Là, le T7 Touch plafonne à 672 Mo/s et 552 Mo/s, respectivement en lecture et en écriture de gros fichiers alors que le Crucial X8 faisait à chaque fois un petit peu mieux : 702 Mo/s et 553 Mo/s.

    Si le T7 Touch ne permet pas à Samsung de reprendre la tête côté performances, il revient malgré tout dans la course. D’autant qu’il le fait sans aucun bruit, SSD oblige, mais aussi sans échauffement particulier : la coque est tiède après de longues copies de fichiers, mais sans excès et les performances ne chutent jamais sur la durée.

    Samsung T7 Touch

    Moins de deux secondes suffisent à déverrouiller le T7 Touch avec le doigt © Nerces pour Clubic

    Un lecteur d’empreintes intégré

    À défaut de pouvoir mettre au pas ses concurrents sur le seul terrain des performances, Samsung a décidé de jouer la carte des fonctions « annexes ». Ainsi, l’aspect sécurité est pris très au sérieux par le Sud-Coréen qui nous propose donc ce fameux lecteur d’empreintes digitales sur le dessus de son périphérique. Notez que cette fonction arrive en plus de l’encryptage AES 256-bit matériel déjà bien connu des utilisateurs de disques externes. Pour fonctionner, le capteur d’empreintes digitales a besoin que vous installiez, au préalable, le logiciel Samsung Portable SSD Software disponible en version 1.0 à l’heure où nous écrivons ces lignes.

    Samsung T7 Touch - Configuration_01

    La sécurisation commencer nécessairement par la définition d’un mot de passe… © Nerces pour Clubic

    L’installation effectuée, le logiciel permet d’abord d’activer la simple protection par mot de passe. Ensuite seulement, on peut activer le déverrouillage par empreintes digitales, sachant que le mot de passe sert alors de solution de repli. La procédure d’identification de notre empreinte digitale ne prend que quelques secondes, le temps de faire pivoter son index dans plusieurs positions. Notez au passage qu’il est possible de configurer plusieurs empreintes (jusqu’à 4 différentes) de sorte que l’on puisse partager le T7 Touch, dans sa famille par exemple. Dès lors que la procédure est achevée, il n’est plus possible d’accéder aux données sans montrer « patte blanche ».

    Samsung T7 Touch - Configuration_02

    … ensuite il devient possible d’activer la lecture d’empreintes : la détection est rapide © Nerces pour Clubic

    Le déverrouillage se fait en apposant son index sur le carré d’identification et dure à peine deux secondes. Pratique d’autant que l’utilisation du déverrouillage par empreinte digitale fonctionne peu importe la machine sur laquelle vous connectez le T7 Touch. En revanche, sans surprise, pour accéder au disque via le mot de passe ou modifier la configuration des options de sécurité, il est nécessaire d’installer le logiciel Samsung. Un logiciel dont nous louons la simplicité, mais qui manque tout de même quelques coches : d’abord il n’est disponible qu’en version Mac OS / Windows et il est impossible de ne verrouiller qu’une partie du SSD, un dossier unique par exemple. Dommage d’autant que Samsung a plus ou moins pensé à cette option : sur une machine sans son logiciel, le T7 Touch verrouillé permet encore d’accéder au soft pour l’installer.

    Samsung T7 Touch - Configuration_03

    Quatre empreintes peuvent être stockées simultanément, afin de partager le SSD © Nerces pour Clubic

    Samsung T7 Touch (1 To) : l’avis de Clubic

    Samsung revient dans la course de fort belle manière avec un T7 Touch qui n’a rien à envier à ses concurrents de chez Crucial ou Sandisk pour ne citer que deux des meilleurs. Certes, les performances sont un chouia derrière celles d’un X8 par exemple, mais on garde des débits remarquables dans presque toutes les situations. On profite également d’une compacité et d’une légèreté sans équivalent. Pour ne rien gâcher, Samsung profite de son renouvellement de gamme pour ajouter une option fort intéressante : son lecteur d’empreintes digitales sécurise le SSD de manière aussi élégante qu’efficace. Il ne reste plus qu’à enrichir un peu le logiciel et ce sera parfait. Un achat que l’on ne peut pas regretter.

    Samsung T7 Touch

    + Excellentes performances en lecture et en écriture

    + Design compacte, léger et robuste

    + Bonne gestion de la chaleur

    + Lecteur d’empreintes très pratique

    + Déverrouillage par empreinte même sans le logiciel

    – Pas de modèle 4 To ?

    – Aucun rangement pour le câble

    – Impossible de ne verrouiller qu’une partie du disque

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *