Une baleine bleue éternue sur un drone de recherche, il reçoit un jet de «morve» – vidéo – Sputnik France

Sci-tech

15:28 29.03.2020(mis à jour 15:29 29.03.2020) URL courte

https://cdnfr5.img.sputniknews.com/img/104342/53/1043425331_0:39:1921:1119_1200x675_80_0_0_79d990e531224dd50aa88f90e5ae01f4.jpg

Sputnik France

https://cdnfr6.img.sputniknews.com/i/logo.png

Sputnik

https://cdnfr6.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/202003291043425360-une-baleine-bleue-eternue-sur-un-drone-de-recherche-il-recoit-un-jet-de-morve–video/

Un drone de recherche qui volait au-dessus d’une baleine au large de la Basse-Californie, au Mexique, a reçu un jet de «morve» soudainement expulsé par cette dernière. L’appareil est destiné à recueillir des échantillons de cette substance pour analyser l’habitat de ces mammifères marins.

Une vidéo partagée sur YouTube montre un drone de recherche passant au-dessus d’une baleine bleue qui laisse soudainement échapper un éternuement. Les faits ont eu lieu en Basse-Californie, au Mexique.

Le drone, nommé SnotBot, contient des boîtes de Petri qui lui permettent de recueillir de la «morve» pour que les scientifiques l’analysent afin d’en savoir plus sur la façon dont vivent les baleines et sur leur environnement naturel. Cette matière est en effet riche en échantillons d’ADN, d’hormones et de microbiomes qui offrent des indices sur l’habitat de l’animal sans procéder à une quelconque procédure invasive, a expliqué l’opérateur du drone, cité par le Daily Mail.

Préserver les baleines

Les rorquals bleus et les dauphins sont aujourd’hui confrontés à plus de menaces que jamais. Beaucoup d’entre eux sont en danger critique d’extinction, a déclaré l’opérateur. Des techniques innovantes sont dès lors nécessaires pour collecter des données à distance afin de comprendre ces menaces.

Contrairement à la croyance populaire, le «nuage» expulsé par l’évent des cétacés ce n’est pas que de l’eau vaporisée: cette masse contient des bactéries ainsi que des gouttelettes d’eau et d’huile provenant des voies respiratoires. L’air chaud se condense au contact de l’air extérieur plus froid et forme un nuage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *