Un hacker trouve une solution définitive au « Joy-Con drift » – KultureGeek

Avec la crise du coronavirus, depuis plus de deux mois, les centres de réparation Nintendo des Etats-Unis ont été obligés de fermer leur porte. Ce qui ne serait pas un problème majeur si la Switch n’avait pas connu depuis le début un gros souci au niveau de ses petites manettes, le « Joy-Con drift » : le joueur ne touche pas au joystick, et la console enregistre pourtant du mouvement, ce qui est problématique dans la majorité des jeux. C’est pourquoi un hacker, Matteo Pisani, s’est inspiré d’une idée popularisée par les Steam Controllers : des touchpads.

La manette à la vie bien courte de Valve est en effet arrivée sur le marché avec, en plus des joysticks traditionnels, un touchpad permettant plus de précision que les croix directionnelles habituelles, en réduisant considérablement les risques de soucis mécaniques. C’est pourquoi le hacker a tout simplement remplacé son joystick par un touchpad. Et si le prototype n’est pas forcément bien joli, il a assuré que le travail continuerait afin de rendre les composants nécessaires plus petits, ce qui devrait permettre à terme de rendre cette nouveauté détachable. Tout le processus est détaillé sur Medium.com.

Signaler une erreur dans le texte

Merci de nous avoir signalé l’erreur, nous allons corriger cela rapidement.

Intéressant ? Partagez la news !

 

Restez connectés avec nous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *