Une américaine de 25 ans a hérité de lancien numéro de téléphone dElon Musk – Le Figaro

Non, ce n’est pas à Elon Musk que vous parlez. Chaque jour, Lyndsay Tucker doit expliquer aux nombreux interlocuteurs qui la contactent que le patron de Tesla n’est plus le propriétaire de la ligne.

Une ligne téléphonique que cette vendeuse chez Sephora à San Jose, en Californie s’est vue attribuer par l’AT&T, le plus grand fournisseur de services téléphoniques aux États-Unis. Ironie du sort, la jeune femme ignorait tout d’Elon Musk jusqu’à cette mésaventure. Ce n’est que lorsqu’elle s’est confiée auprès de sa mère sur les SMS et appels dont elle est submergée qu’elle a découvert l’identité de celui à qui ils étaient destinés. «Et la mâchoire de ma mère vient de tomber», raconte-t-elle au média américain NPR, décrivant l’effarement de celle-ci.

Il y a quelques années, l’AT&T a, en effet, donné à Lyndsay Tucker un numéro qui avait auparavant appartenu à Elon Musk comme le montrent les dossiers publics consultés par NPR. Plus précisément, la ligne était reliée à un appartement acheté et vendu il y a des années à Palo Alto en Californie par le PDG de Tesla qui s’est ensuite débarrassé du numéro. Ce dernier a finalement été réaffecté et donné à la jeune femme qui reçoit en moyenne trois appels ou messages adressés à celui qu’elle n’a encore jamais rencontré. Parfois beaucoup plus quand les propos du fondateur de Tesla et SpaceX font une polémique.

«ça devient parfois irritant»

Contacté par NPR, Elon Musk s’est dit surpris que le numéro soit encore en activité mais ne s’est pas étendu dans sa réponse. Il n’a d’ailleurs pas réagi à la question du journaliste lui demandant s’il avait lui-même donné ce numéro à des personnes pour les induire en erreur. Parmi les messages interceptés par Lyndsay Tucker : une femme se portant volontaire pour voyager dans l’espace avec SpaceX, des plans pour créer un membre bionique ou encore des informations à propos de recherches sur un vaccin contre le coronavirus.

«Chaque fois que je vois son nom apparaître dans l’actualité, je me dis ‘je dois me renseigner sur ce qu’il a dit parce que, probablement, quelqu’un va m’envoyer un message à ce sujet ou m’appeler’», témoigne-t-elle, ajoutant : «Même si je trouve ça drôle la plupart du temps, ça devient parfois irritant appel après appel après appel». Pour autant, Lyndsay Tucker ne compte pas se séparer de ce numéro encombrant. Ambitionnant de devenir actrice, elle voit dans ces nombreux contacts de belles opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *