Motorola razr : son successeur serait déjà dans les tuyaux – Les Numériques

Dans une interview du podcast Reframed Tech, le directeur général de la branche Afrique du Sud de Lenovo, Thomas Dousson, a indiqué qu’un successeur du Motorola razr était prévu et qu’il arriverait d’ici le mois de septembre.

Étrange déclaration que celle qui a été faite au micro du podcast Reframed Tech cette semaine. Thomas Dousson, directeur général de Lenovo Afrique du Sud affirme qu’un Motorola razr 2 sera bel et bien prévu par l’entreprise. Un successeur au premier essai pliable de Motorola, qui reste encore assez discret sur les marchés autres que le marché américain.

Présenté en novembre 2019, et finalement sorti en février dernier après avoir été repoussé plusieurs fois, le Motorola razr a été l’occasion pour Motorola d’être l’un des premiers constructeurs à proposer un smartphone pliable, aux côtés de Samsung ou Huawei. Pour ce faire, elle a su faire appel à la nostalgie en proposant une version très actuelle de son emblématique téléphone portable à clapet des années 2000. Si la forme a ses partisans, l’exécution quant à elle s’est révélée assez sommaire. À l’inverse de ses concurrents pliables, il n’est pas question d’avoir affaire à une fiche technique de haut vol puisqu’il s’agit ni plus ni moins que d’un smartphone de milieu de gamme. Son prix, lui, en est loin puisqu’il faut débourser près de 1 600 € pour mettre la main dessus. Et c’est d’ailleurs le vrai problème de ce Motorola razr : sa disponibilité.

Nos confrères américains ont eu la chance de pouvoir mettre la main dessus pour le tester — et même l’acheter. En France, même s’il est disponible sur le site officiel ou sur celui de Fnac, la presse n’a pas encore pu le tester. Sur les ventes, Motorola n’a pas encore communiqué, et l’on doute que cela soit le cas un jour. S’il a su ravir les fans du format vertical, Samsung est entre-temps arrivé sur le marché avec son Galaxy Z Flip, un smartphone pliable au format clamshell et à la fiche technique plus récente.

Quelle surprise alors d’entendre qu’une « deuxième génération » est d’ores et déjà prévue, qui plus est moins d’un an avant que la première soit introduite au monde. Si la firme trouve le moyen d’améliorer son modèle pour qu’il soit plus compétitif avec les différents acteurs dans le monde du pliable, nous sommes preneurs. Une épaisseur revue à la baisse, notamment au niveau du menton, un meilleur processeur, ou encore un prix un peu plus abordable sont des améliorations qui semblent être possibles. Également, toujours dans le but d’être compétitif, une amélioration sur la partie photo ne serait pas de refus. Avec son retour sur le segment du haut de gamme grâce à son Edge+, Motorola montre qu’il a le savoir-faire. Ne reste plus qu’à le proposer sur un smartphone un peu plus original — le razr 2, espérons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *