IBM et Red Hat affichent un premier trimestre… compliqué – Clubic

IBM

IBM continue de perdre de l’argent, malgré son acquisition de Red Hat, leader des solutions open source.

À l’image de ses quatre précédents trimestres, IBM a de nouveau enregistré un recul de son chiffre d’affaires. Des résultats amers, alors que l’entreprise a dépensé 34 milliards de dollars pour s’offrir le champion de l’open source.

Cinq trimestres de baisse consécutive

Durant ces trois derniers mois, IBM a totalisé un revenu de 18 milliards de dollars. C’est le cinquième trimestre de perte consécutif pour IBM. Sur un an, l’entreprise informatique enregistre ainsi une baisse de 3,9 % de son chiffre d’affaires.

Pourtant, la branche Cloud & Cognitive software (IoT, data et intelligence artificielle) enregistre une hausse de 6,4 % à 5,3 milliards de dollars, indique un communiqué. C’est le marché des services de maintenance de serveurs informatiques (Global Technology Services) qui tire l’entreprise centenaire vers le bas, avec des résultats qui reculent de 5,6 %, à 6,7 milliards de dollars. De la même manière, son activité Systèmes baisse de 14,7 %, à 1,48 milliard de dollars.

Red Hat peine à tirer IBM vers le haut

IBM pariait pourtant sur l’intégration définitive de Red Hat dans les comptes pour inverser la tendance, après une importante acquisition à 34 milliards de dollars. Intégré à la branche Cloud & Cognitive software, la filiale a généré 371 millions de dollars, un montant en hausse de 19 %.

Il faudra donc plus de temps pour que l’entreprise change la donne en profondeur pour Big Blue, dont l’action a perdu 6,51 % à Wall Street, jeudi 17 octobre.

Source : Les Echos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *