Netflix : le partage de comptes entre amis, c’est bientôt fini ! – Phonandroid

Netlfix va mettre fin au partage de comptes entre amis. Dans son dernier rapport aux investisseurs, la plateforme de streaming affirme être en train de chercher les moyens d’empêcher efficacement cette pratique qui lui cause un énorme manque à gagner.

NetflixNetflix

Netflix s’est par le passé montré très regardant sur le partage de comptes. Mais la concurrence croissante sur le marché de streaming le pousse à prendre des mesures pour limiter son manque à gagner sachant que le partage de compte lui fait perdre près de 2 milliards de dollars par an. Dans son dernier rapport trimestriel adressé aux investisseurs, Netflix affirme que la pratique est désormais suivie de très près. L’entreprise rappelle l’aspect illégal de la chose et dit étudier les moyens d’y mettre fin dans les plus brefs délais.

Netflix veut interdire le partage de compte entre amis

Depuis plusieurs mois, les conditions d’utilisation de Netflix ont évolué. Si le service semblait fermer les yeux sur le partage de mots de passe, il indique désormais que « tout contenu regardé via la plateforme est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer ». Théoriquement, l’abonnement premium permet à quatre personnes situées à des kilomètres de distance de partager le même compte, même entre parfaits inconnus.

Certaines plateformes ont même été créées uniquement pour servir d’intermédiaire aux personnes désirant partager le même compte Netflix mais aussi réduire le montant de leur facture mensuelle. Un récent rapport de Médiamétrie a révélé que 9 Français sur 10 sont adeptes du parage de compte Netflix. Si l’abonnement à 15,99 € permet aux membres d’une même famille d’accéder aux contenus de la plateforme sur quatre écrans en simultané, le rapport indique que 2 millions de Français partagent leur compte en dehors du cercle familial. Nous ignorons encore comment Netflix compte venir à bout du phénomène. Sans doute que ses mesures iront dans le sens d’une restriction géolocalisée comme la méthode Spotify.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *